Assemblée nationale: le Député Eliezer Ntambwe s’est dit satisfait du rapport présenté par la commission socio-culturelle sur la proposition de loi portant fonctionnement et organisation de l’ordre des sages femmes !

Par Gaëlle Deviya

C’était au cours de la séance plénière du Jeudi 18 Mai 2023 à l’Assemblée nationale présidée par le président Christophe Mbosso Nkodia dans la salle de congrès du palais du peuple. Parmi les matières traitées, le rapport de la commission socio-culturelle qui a présenté son rapport sur la proposition de loi portant création, organisation et fonctionnement de l’ordre-national des sages-femmes à la plénière qui a procédé au finish au vote de cette proposition de loi.

Ainsi, la proposition de loi portant fonctionnement et organisation de l’ordre des sages femmes dont l’auteur n’est autre que le député national Eliezer Ntambwe, élu de Lukunga à Kinshasa qui se sent trop fière des étapes franchies et pense que c’est un pari gagné quant bien même qu’elle soit envoyée au Sénat pour harmonisation des vues jusqu’à sa promulgation.

Ensuite l’honorable Eliezer a expliqué le bien- fondé de l’ordre des sages-femmes et soutient l’idée de certains de ces collègues qui pensent que c’est la première proposition de loi qui est traitée en faveur du peuple dans cette législature, parce que les trois femmes qui meurent par heures pendant l’accouchement, ces dix nouveaux nées qui meurent par heures pendant la naissance et trois cent douze personnes qui meurent par jour, aucune personne n’en parle !S’exclame t-il.

Pour mieux apporter la lumière sur le bien fondé de cette loi, l’honorable Eliezer Ntambwe contredit ceux qui disent que cette loi n’empêchera pas les morts lors de l’accouchement car l’honorable pense que si cette loi est promulguée les taux des mortalités lors de l’accouchement vont baisser par ce que les sages femmes ont leur technique spécifique d’accouchement qui peut faciliter une bonne condition d’ accouchement sans passer par la sesarienne contrairement aux gynécologues qui peut toute fois compliquer la situation. L’élu de Lukunga rajoute ceci.

« Pourquoi les enfants et les femmes meurent lors de l’accouchement ? c’est tout simplement parce que vous ramenez un mécanicien qui viendra confondre le birin, les clés des roues, les crics pour faire accoucher avec, alors que le corps humain est sacré et ça nécessite un personnel bien formé dans ce domaine ».

Très soutenu et accompagné depar une association des sages femmes du pays, l’honorable eliezer Ntambwe promet une grande conférence de presse après la promulgation de la dite loi.

Par ailleurs l’élu de la circonscription de la Lukunga, le député national Eliezer Tambwe explique face à la presse la quintessence de sa motion d’information qu’il a adressée du haut de la tribune de la plénière qui n’est pas seulement pour lutter contre les inondations dans la ville province de Kinshasa, qui a abouti à la composition d’une commission pour aller enquêter sur les spoliations dans la ville province de Kinshasa. A cet effet, l’honorable Eliezer Tambwe déplore amèrement la façon à laquelle la ville est spoliée, en titre d’exemple à l’aéroport de Ndolo, en face du palais du peuple il ya un beau bâtiment qui vient d’être construit, mais pourquoi les blancs ont laissé cet espace vide, pour laisser absorber l’eau mais dommage en Kinshasa on construit presque dans tous les endroits.

Selon le député national Eliezer Tambwe, Kinshasa est l’unique ville où les gens vendent des parcelles à trois mètres sur quatres a-t-il déploré.

8 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *