Deux Chefs d’Etat africains à Kinshasa pour participer au 10ème sommet sur l’Accord d’Addis Abeba

Par Justin kadima

Deux Chefs d’Etat, en l’occurrence, le Président Burundais, Evariste Ndayishimiye et le Président Centrafricain, Faustin Archange Touadera, ont foulé le sol congolais, ce mercredi, 23 février 2022. A leur descente d’avion à l’aéroport international de Ndjili, les deux hommes d’Etat ont été accueillis par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Outre ces deux hôtes de marque, plusieurs autres Chefs d’Etat sont attendus à Kinshasa pour prendre part au 10ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement, consacré à l’évaluation des engagements pris par les pays signataires de l’accord-cadre d’Addis-Abeba sur la paix, la sécurité et la coopération entre la République démocratique du Congo et ses voisins de la Région des Grands Lacs.

Déjà, dans la journée, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde avait échangé avec le Secrétaire général adjoint en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, venu aussi prendre part à ces assises de Kinshasa.

Signalons que l’accord d’Addis-Abeba avait été signé le 24 février 2013 dans la capitale éthiopienne entre la République Démocratique du Congo et dix pays voisins en l’occurrence le Rwanda, l’Ouganda, la République Centrafricaine, le Mozambique, l’Angola, le Burundi, le Congo Brazzaville, le Soudan du Sud, la Zambie et la Tanzanie ainsi que deux Etats non voisins de la RDC dont l’Afrique du Sud. Cet accord vise à mettre fin aux atrocités, à l’insécurité et à l’instabilité de la RDC et de la Région des Grands Lacs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.