DRC-Africa Business Forum 2021:  » les minerais vont redorer une autre image sur le marché des batteries et véhicules électriques dans le monde » Antoinette N’Samba Kalambayi, Ministre des mines

Par Claire Mbombo

Réduites pendant des années aux seules fournisseuses, aux autres de minerais brute sans aucune valeur ajoutée, aujourd’hui, la RDC et l’Afrique, grâce au leadership éclairé de Félix-Antoine Tshisekedi, Président de la RDC et Président de l’UA, vont désormais se muer en transformatrices et productrices de fabrication des batteries électriques en Afrique ainsi capitaliser ce potentiel en augmentant substantiellement leur part du marché des batteries et des voitures électriques à l’échelle internationale. C’est dans ce cadre qu’il s’est tenu pendant deux jours soit du 23 au 24 novembre 2021à Kinshasa, le DRC Africa Business Forum; placé sous le thème: « Développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des bactéries électriques du marché des véhicules électriques et des énergies propres ».

Cependant, plusieurs orateurs se sont succédés sur le podium pour des allocutions de circonstance. Parmi ces derniers, la Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi qui, pour sa part, a rassuré que, le projet porté par le forum constitue un pas de géant vers la valorisation des ressources minérales de la RDC, afin d’en tirer une plus value au bénéfice du « peuple d’abord, » une vision de Mr le Président de la République et Chef de l’État congolais.

En somme, le sol et sous-sol de la RDC offre un éventail très large d’opportunités d’affaires, susceptibles de penser au développement des projets industriels multiples et variés pour le bien des Congolais, de l’Afrique et du monde.

Pour ce faire, les travaux de ce forum ont été lancés par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en présence de son homologue Zambien Hakainde Hichilema.

En effet, Félix Tshisekedi a invité les huit pays africains producteurs de minéraux essentiels à travailler main dans la main afin de mettre sur table des stratégies communes dans le but de transformer ce rêve en réalité.

De son côté, le représentant du président Gabonais a félicité le président Tshisekedi pour l’initiative de la transition écologique qui va se réaliser en RDC.

Selon le représentant de Sa majesté le Roi du Maroc Mohamed XI, c’était un jour de changement de paradis.

Présents également au Palais du peuple, les représentants des organisations panafricaines financières, soucieux de voir une Afrique prospère, ont eu des échanges fructueux au travers des sessions plénières, des tables rondes inter-entreprises des présentations formelles ainsi que des sessions de réseautage au Palais du peuple et au pullman hôtel.

Dans son mot de bienvenue, le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku a signifié que la RDC est bien connue pour sa forte documentation en ressources naturelles et surtout minérales.

Suivant une étude réalisée par Bloomberg à la demande des partenaires de la RDC tels que la Commission Économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CA), la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique ( BADEA), l’Africa Finance Corporation, la BAD et autres partenaires, les coûts de production des des battéries en RDC font d’elle, la meilleure destination au regard de sa compétitivité exprimée à travers les indicateurs objectivement vérifiable.

Ainsi, le secteur de batteries électriques aux États-Unis dont les coûts d’investissement sont évalués à 117 millions de $,112 millions de $ en Chine, 65 millions de $ en Pologne tandis que pour le même type d’investissement en RDC, les coûts sont évalués à 39 millions de $, un coût d’investissement faible qui fait que la RDC puisse constituer un atout pour attirer les investisseurs.

D’où le nouveau concept « RDC, pays solution face à cette grande réforme qui va révolutionner l’économie africaine » Une fois ce projet réalisé, l’Afrique va accroître sa part financière à plus de 7 milliards de dollars uniquement dans le secteur de véhicules électriques au regard des ressources qu’elle dispose, le Lithium, le Nickel, le Cobalt, le Cuivre et autres. La RDC va donner au continent africain la possibilité d’être au centre de la chaîne de valeur dynamique des batteries pour la révolution du marché des véhicules électriques et du déploiement des énergies renouvelables.

Tenez, c’est dans cette manière que le continent sera placé leader mondial sur le marché et va donner une occasion pour diversifier son économie, réduire sensiblement la pauvreté notamment à travers la création d’emplois et d’opportunités des affaires.

Au cours des travaux de DRC AFRICA Business Forum, un dialogue politique présidentiel sous le thème, Créer l’espace politique un climat des affaires propices à une chaîne des valeurs et un marché des batteries de véhicules électriques et d’énergie renouvelable, a été animé par Alain Foka Journaliste de la RFI. Le Président de la RDC a souligné la nécessité de rééquilibrer les contrats miniers existants suivant sa vision d’un partenariat gagnant-gagnant. Avant les échanges en panels à Pullman Hôtel, la RDC a pris trois engagements de commun accord avec ses partenaires.

Il s’agit notamment :
l’annonce de la mise en place du conseil des batteries de la RDC qui aura pour rôle de piloter la politique gouvernementale pour la mise en place de la chaîne de valeur autour de l’industrie des batteries et des véhicules électriques ainsi que des énergies propres; Le cadre par lequel les secteurs privé et public ainsi que l’ensemble de la population congolaise vont participer pour le financement de l’industrie des batteries électriques; la signature de l’acte d’engagement en vue de développer une industrie des minérais des batteries en RDC dont le premier ministre, Chef du Gouvernement, Sama Lukonde a posé sa signature.

Entre temps, les minerais congolais prennent de plus en plus de la valeur avec la mutation énergétique qui impose le monde de sauver l’humanité actuellement menacée par le réchauffement climatique qui fait qu’aujourd’hui, la RDC, vu sa position naturelle, devient le pays solution face à cette menace .

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *