DRC-Africa Business Forum 2021: voici le discours de la Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi !

Par Andy Mbengay

Excellence Monsieur le Président de la République Démocratique du Congo et chef de l’État, Président en exercice de l’Union africaine, Excellence Monsieur le Président de la République de la Zambie, Excellence Monsieurs les Présidents des pays membres de l’Union africaine ici représentés, honorable président du bureau du Sénat et de l’Assemblée nationale, Excellence Monsieur le Premier ministre chef du gouvernement, Madame la sous secrétaire des nations unies, Excellences mes dames et messieurs les ambassadeurs et chef des missions diplomatiques, et les responsables des entreprises minières, messieurs les représentants et  partenaires techniques et financiers du secteur des mines de la République démocratique du Congo,
Mesdames et Monsieur à vos titres et qualités.

C’est à la fois un honneur  et un appel de   responsabilité que de prendre la parole à l’occasion de ce forum.

Je voudrais avant tout d’une manière particulière rendre un vibrant hommage mérité à son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République Démocratique du Congo, Chef de l’État qui a placé au cœur de son mandat entre autres
l’assainissement du secteur minier, la croissance des notre économie nationale.

Je rends également hommage à son  Excellence Sama Lukonde, premier ministre Chef du gouvernement  qui au quotidien ne cesse  de prendre des initiatives  pour mettre en œuvre la vision du Chef de l’État.

Je salue l’initiative louable des organisateurs qui au regard des enjeux économico-stratégique de l’heure offre à la République Démocratique du Congo, pour valoir sa position de pays solution au besoin en énergie renouvelable.

Excellence mesdames et messieurs à vos titres et qualités,

Le début du 20e siècle  avait vibré au rythme  d’un conflit mondial qui a récidivé deux décennies plus tard ayant entraîné d’immenses pertes en vies humaines et d’innombrables dégâts matériels.

Cependant pour mettre fin à la 2ème guerre mondiale une bombe atomique fabriquée avec 60% d’Uranium provenant de la République Démocratique du Congo utilisé à tort  ou à raison dans une certaine mesure, je ne peux m’empêcher de dire tout haut et sans peur d’être contredite que les  minérais du Congo ont été une solution pour la paix dans le monde ou du moins pour la fin de la guerre.

Par ailleurs, l’avènement des nouvelles techniques de l’information et de la communication se nourrit des précieux minerais de la République Démocratique du Congo, je citerais le  Cuivre, le Cobalt le Coltan et j’en passe les meilleurs.

Aujourd’hui le défi du changement climatique place la planète devant l’impérieuse nécessité de la transition vers les énergies propres.
Transition dans la réalisation tributaire des minerais dits du futur dont la République démocratique du Congo regorge des potentiels  impressionnants constituent d’une réserve  de Cobalt et d’importantes réserves de Lithium sans compter celle du Cuivre, du Manganèse, d’Aluminium, du Nickel et  d’Etains dont la quantification est au centre du plan national d’exploration et certification des ressources minérales de la République Démocratique du Congo.

De toutes ces substances, le Cobalt aujourd’hui déclaré  substance stratégique en République Démocratique du Congo place actuellement la RDC comme premier pays producteur avec plus de 60% de réserve mondiale et d’une production estimée à environ 3000 tonnes.
La recherche et l’exploitation minière constitue le socle et le développement de la chaine de valeur régionale, le tout dans l’industrie de batterie électrique d’un marché des véhicules électriques et des énergies propres.

À ce sujet, la République Démocratique du Congo dispose d’un cadre juridique basé sur le principe libéral permettant à tout opérateur d’exploiter et de vendre librement les produits de son d’exploitation à des prix librement consentis sous réserve de d’exécuter les obligations découlant  des lois et règlements République.

L’exploitation et la commercialisation des ressources minérales en République Démocratique du Congo obéissent aux principes de traçabilité et de certification de l’origine des substances minérales le tout basé sur la transparence dans toutes les phases de la chaîne de possession des minerais.

Excellence Monsieur le Président de la République, Excellence Monsieur le Président de la République de la Zambie,

Mesdames et messieurs distingués invités à vos  titres et qualités,

La transformation locale des ressources minérales de notre pays constitue l’un de principaux levier de l’éradication du paradoxe congolais se traduisant par « un pays potentiellement très riche avec une population très pauvre », Cette Paradoxe n’est pas une fatalité.

Le projet porté par ce forum sur le développement d’une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie de batterie électrique, d’un marché des véhicules électriques et des énergies propres va constituer j’en ai la ferme conviction un pas de géant vers la valorisation locale de nos ressources  afin d’en tirer plus-value au bénéfice « du peuple d’abord  »  vision de son Excellence Monsieur le Président de la République chef de l’État.

En somme le sous-sol de la République Démocratique du Congo offre un éventail très large d’opportunités d’affaires, susceptibles de faire penser au développement des projets industriels multiples et variés pour le bien des congolais, de l’Afrique et du monde.

Je vous remercie

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *