Insécurité au Kongo central : le député national NSumbu Muntu Kalovo Pierre monte au créneau !

Par Roger Bondengele Kiswemi

Élu de la circonscription électorale de Mbanza-Ngungu dans la province du Kongo Central, le Député National Pierre Nsumbu Muntu a, lors de la séance plénière du Mercredi 24 Octobre 2023, à l’Assemblée Nationale, dénoncé, moyennant une motion d’information, devant ses Collègues Députés Nationaux ainsi que le bureau de cette institution étatique, le problème de l’insécurité qui sévit dans la cité de Kwilungongo où l’on observe un climat malsain persistant depuis le mois de Janvier de cette année.

En effet, l’on déplore également des pertes en vies humaines, les incendies des maisons, les Kuluna qui opèrent dans la quiétude absolue, dans une impunité totale sans être inquiétés.

En outre, au niveau de la route nationale, ce digne fils du Kongo Central a épinglé cette affaire des coupeurs des routes qui opèrent essentiellement entre Kinshasa et Matadi. A cela s’ajoute, le cas du Bas-Fleuve, district situé de l’autre rive du fleuve.

L’ honorable Nsumbu n’a pas, dans son intervention omis l’éternel problème d’occupation et de ventes des terrains à Mbanza-Ngungu où certains villages ont été désertés par leurs habitants après la vente des terres et leur occupation par les hommes en uniforme. Cette situation, déplore l’élu de Mbanza-Ngungu, met les populations de cette région dans l’insécurité la plus totale.

Entant que Député National, Pierre Nsumbu Muntu a toujours informé l’autorité compétente au niveau de la province. Aujourd’hui, il le fait au niveau de l’Assemblée Nationale et dans l’entre-temps, au Ministère de l’intérieur. Tout ce que cet élu du peuple demande avec tous les habitants du Kongo Central que le gouvernement fasse son travail tant du côté du Kongo Central que du côté de Kinshasa.

 » Tout ce que nous demandons qu’on mette des moyen qu’il faut à Kwilungongo, les humains en terme des policiers, des moyens matériels, tout ce qu’il faut pour que la puissance de l’État mette fin à la puissance des Kuluna  » a-t-il fait savoir.

Le Gouverneur du Kongo Central, bien qu’au courant, mais a démontré ses limites. car, il sait pertinemment bien ce qui se passe dans cette cité. Et jusqu’à présent, il n’a pas encore pris la pleine mesure de la situation. Voilà pourquoi la situation d’insécurité persiste depuis le moi de janvier.

322 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *