Maï Ndombe :36.540 candidats finalistes du primaire participent aux épreuves du TENAFEP

Par Armand Minimio

Début le jeudi 5 Août 2021, des épreuves du test national de fin d’études primaires (TENAFEP) édition 2020-2021. C’est le gouverneur intérimaire de la Province du Maï Ndombe, Maitre Djack’s Mbombaka bokoso qui a donné le coup d’envoi de ces épreuves à l’école primaire Nzale Nkanda à Inongo en présence de membres du comité provincial de sécurité, des responsables de l’Epst notamment l’inspecteur principal provincial, le Proved et d’autres dignitaires de la province.

Au total 36.540 dont 19277 garçons et 17. 263 filles candidats finalistes passent ces épreuves dans la Province éducationelle Maï Ndombe 1, nous renseigne le service technique de l’Epst de la Province educationnelle Mai Ndombe 1. Pendant deux jours, ces élèves finalistes vont évaluer le niveau de la connaissance des matières reçus durant Six années du cycle primaire.

 » Vous devez resté concentrer même discipliné pendant le déroulement de ces épreuves, chaque jours vous allez bénéficier un cahier d’Item; avant de repondre à ces feuilles d’Item écrivez d’abord vos réponses dans votre papier brouillon, respecter scrupuleusement les mesures barrières. » a-dit l’inspecteur principal provincial de la Province educationnelle Maï Ndombe 1, Pierre Daniel Kasongo Mabwibwi.

De son coté, le directeur provincial de la Province éducationelle Maï Ndombe 1, Richard Mpampanye Bomboko, à remercié l’autorité Provinciale d’avoir annoncé de construire une école moderne l’année prochaine dans les installations de l’école primaire Mpogonzoli.

 » Nous attendons de vous des résultats considérable. Pour que vous deveniez comme moi demain vous devez passé par le banc de l’école; tout parent qui garde encore leurs enfants à la maison doit se ressaisir en ce moment ou la gratuité de l’enseignement prôné par le Chef de l’État est entrain de se matérialiser « .

Sans allé par le dot de la cuillère, le gouverneur intérimaire, Jack’s Mbombaka, n’a pas hésité de mettre les chefs d’établissements en garde. Celui qui ne va pas respecter la gratuité de l’enseignement dans ma juridiction sera limogé » a -t-il indiqué.

A cette occasion, la délégation à effectué une ronde atravers la ville d’inongo en visitant quatre sur le Sept centres opérationnels.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.