Naïrobi: Ève bazaiba appelle à plus d’engagement pour faire avancer l’agenda de la protection de l’environnement

Par la rédaction

La 5ème session de l’Assemblée des Nations-Unies pour l’Environnement s’est ouverte ce lundi 28 Février 2022 à Nairobi au Kenya. Une session en commémoration du cinquantenaire du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).
La présente session s’est consacrée entre autre à l’audition des déclarations nationales par les ministres de l’environnement des pays membres.

Prenant la parole pour le compte de la RDC,la Vice-Premier Ministre Ministre de l’Environnement et du Développement durable a estimé que cette 5ème session tenue en presentiel constitue l’opportunité de prendre des nouvelles orientations en faveur du développement durable en renforçant les actions en cours.

Eve Bazaiba relève que le monde fait face à des crises environnementales notamment le changement climatique, la perte de la biodiversité et la pollution auxquelles il faudrait ajouter la pollution des plastiques, la dégradation des sols et les effets de la COVID-19.

Lors des travaux Préparatoires, plusieures résolutions ont été discuté et la RDC fait siennes ces résolutions en prônant la combinaison des questions d’économie verte et bleu dans une approche plus intégrée.

Ainsi, au regard de la résolution portant sur la pollution des plastiques par exemple, la RDC soutien la mise en place d’un comité intergouvernementale de négociations et aussi prône la nécessité d’adoption d’une approche par paliers dans la recherche des solutions à cette problématique sans oublier la prise en compte des standards internationaux et la multiplicité des usagers des plastiques.

En ce qui concerne la résolution portant sur la gouvernance environnementale des Minerais, la RDC préconise une approche spécifiquement environnementale dans le traitement et l’exploitation des Minerais. Eve Bazaiba a révélé que son pays a levé l’option de ne plus exporter ses Minerais stratégiques mais à adopter le mécanisme de leurs transformation locale.

Pour ce qui est de la résolution sur les solutions basées sur la Nature, la Vice-Premier Ministre a fait valoir les potentiel environnementale de la RDC, ses forêts, ses ressources en eau, sa riche biodiversité.
Pays-Solution, la RDC invite à intégrer ma lutte contre la pauvreté des communautés sources de la déforestation dans le bassin du Congo.

 » Renforcer les mesures en faveur de la nature pour réaliser les objectifs du développement durable  » C’est le thème de cette 5ème session de l’ANUE 5 qui sera suivie d’une session spéciale du 03 au 04 Mars 2022 en commémoration des cinquante ans du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE 50). Un cinquantenaire porté sur le thème: « renforcer le PNUE pour la mise en œuvre de la dimension environnementale de l’Agenda 2030 pour le Développement Durable »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.