RDC: grâce à la reconstitution de ses réserves et ressources, Kibali maintient sa production annuelle de 750.000 onces d’or !

Par Andy Mbengay

Une conférence de presse a été organisée par l’entreprise minière Kibali Gold mine du Mardi 02 Juillet 2024 dans la soirée à l’hôtel memling à Gombe, placée sous la thématique exploration réussie, investissement en capital et accroissement des réserves pour soutenir le profil de production de Kibali.

En effet, le Président Directeur Général de Kibali Gold mine, Mark Bristow a dans son mot d’ouverture expliqué que grâce à la reconstitution des ses réserves et ressources ainsi que de nouveaux investissements poursuit et maintient sa production annuelle de 750.000 onces au-delà de l’horizon actuel de 10 ans, allant jusqu’à 15 ans.

S’adressant aux médias et à d’autres partenaires, Mark Bristow, a déclaré que Kibali était non seulement la plus grande mine d’or d’Afrique, mais aussi la plus automatisée et, grâce à ses trois centrales hydroélectriques. Ainsi poursuit-il, lorsque sa centrale scolaire de secours et son système de stockage par batterie seront mis en service l’année prochaine, la composante renouvelable de son mix énergétique passera à 85%.

 » Lorsque nous avons demandé la construction de Kibali il y a 14 ans, cette région était l’une des plus sous-développées de la RDC. La valeur que nous avons créée et l’infrastructure que nous avons construite ici l’ont depuis transformée en une nouvelle frontière économique et un carrefour commercial prospère, avec une communauté qui est passée de 30.000 à plus de 500.000 personnes. Nous avons soutenu cette croissance en investissant dans le développement communautaire et en établissant des partenariats avec des entreprises locales que nous avons encadrées. Notre centrale hydroélectrique d’Azambi, par exemple, a été construite par une équipe entièrement congolaise. Depuis 2010, les paiements de Kibali aux entrepreneurs et fournisseurs locaux ont atteint environ 2,7 milliards $ (CDF 7.6 trillions)  » , a-t-il fait savoir.

Dans un autre volet, Bristow renseigne que, Kibali a écrit un nouveau chapitre dans l’engagement de longue date en faveur de la biodiversité en Afrique. Tout en facilitant, la collaboration d’African Paris et du Gouvernement de la RDC, la réintroduction d’une population permanente de rhinocéros blancs dans le Parc national de la Garamba, le quel bénéficie du soutien de la mine dans divers domaines.

 » Avec le projet de café de Barrick dans la province du Haut-Uélé, visant à revitaliser l’industrie du café Robuste, qui a autrefois fait la renommée d’Isiro. Ceci signifie que nous ne nous préoccupons pas seulement de nos pays hôtes dans le présent, mais veillons également sur leur patrimoine national pour l’avenir  » conclut-il.

Somme toute que, Kibali avait été construite sur base de partenariats avec les différentes parties prenantes, notamment le Gouvernement et les communautés d’accueil. Mark Bristow précise en outre que, compte tenu de ces succès, la société est prête à investir dans de nouvelles opportunités d’exploitation de l’or et du cuivre en RDC, à condition que le Gouvernement continue à construire à ses côtés.

2 comments

  1. 나는 당신이 하고 있는 놀라운 일에 대해 진심 어린 감사를 표하고 싶습니다. 귀하의 플랫폼은 제가 학습을 위해 꼭 찾는 소스가 되었으며 귀하가 공유하는 귀중한 통찰력에서 끊임없이 영감을 받습니다. 변화를 가져주셔서 감사합니다!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *