RDC/Kasaï-central: Ambroise kamukunyi déplore la recrudescence de cas d’insécurité et promet son implication

Le gouverneur intérimaire du Kasaï-central, Ambroise Kamukuny a réagi le jeudi 06 août 2020, sur la question de l’insécurité devenue grandissante dans la ville de kananga, chef-lieu de la province.

Pour l’autorité provinciale, le système de surveillance et de défense de la ville, paraît « complètement défaillant », pour faire face à cette situation.

« Nous devons nous prendre en charge pour nous protéger, parce que les gens qui viennent en tenu des policiers et des militaires détenant les armes de guerre, ce sont les gens qui sont estimés à assurer notre sécurité, pas nous menacer mais il se fait aussi que notre système de défense, de surveillance de la ville, nous paraît complément défaillant », a-t-il déclaré.

Ambroise Kamukuny dit constater une nouvelle forme de criminalité qui n’existait pas avant.

 » Depuis un certain temps, l’insécurité s’intensifie à travers la ville de Kananga et à travers toute la province, on a remarqué une nouvelle forme de criminalité qui n’existait pas avant, on constate chaque nuit, il y a des attaques à mains armées par des bandits audacieux qui vont jusqu’à casser les maisons, trouer les mûrs pour trouver les habitants à l’intérieur des maisons et procéder calmement au vol et repartir « , a-t-il ajouté.

La société civile estime pour sa part que l’État a failli à sa mission de protéger la population.

 » L’État a échoué à sa mission de protéger la population et de doter la Police des moyens matériels nécessaires afin de répondre urgemment à la question d’insécurité pendant la nuit. C’est pourquoi j’invite les autorités à mettre en place le système d’alerte pour permettre à la population de signaler tous les cas d’insécurité et la population doit collaborer avec les services de sécurité en dénonçant tous les malfrats qui ne cessent d’inquiter la population « , a commenté Clément Katabua de la Ligue de Jeunes pour la Renaissance du Congo (LYREC).

Par Neville Mbuyi à kananga/Actucongo. net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.