RDC: le caucus des députés nationaux élus de Lualaba reçu par la Ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi

Par Andy Mbengay

Un caucus des députés nationaux élus de Lualaba ont franchi ce jeudi 05 Août 2021, le portillon du Ministère des Mines. Venus dans les après-midi, cette délégation conduite par l’honorable Paulin Katshongo Mbavu était porteuse d’un message très capitale ; celui de trouver de voies et moyens pour les problèmes inherant qui gangrènent la province surtout dans le secteur minier. Il s’agit entre autres, le dossier du fonds minier pour lequel, le 10% que les opérateurs miniers devraient verser pour le développement de la République n’a pas encore connu son vrai démarrage.

À en croire, le député National, Paul Katshongo, la rencontre avec la Patronne des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi permet aussi de réfléchir sur le fonds de 0,3 % pour le développement communautaire.

 » Nous avons aussi parlé de 0,3 % pour le développement communautaire qui ne sont pas perçus. Vous savez, là, où, il y’a la richesse, la pauvreté aussi prend sa place. C’est ainsi que nous sommes venus solliciter à ce que l’on puisse mettre en application ces dispositions légales afin que nos populations puissent se retrouver. Parce que, dans le secteur minier, la population riveraine aujourd’hui demeure toujours pauvre malgré l’amélioration de Code minier tel qu’amandé à ce jour  » a-t-il fait savoir.

Abordant, le sujet lié à la Société Camus, l’élu du peuple précise que cette société est vraiment implantée dans les anciennes sociétés de la Gecamines et les habitants de ces camps de trouvent aujourd’hui très malheureux parce qu’ils sont entrain de vivre soit dans les conditions moins favorables dû à leur proximité des mines » conclu-t-il.

Déterminée pour le développement du pays dans son secteur, Mme Antoinette N’Samba Kalambayi s’est montrée réceptive des différentes doléances lui présenter. A cet effet, la dame de fer s’est aussi penché sur le dossier du Centre de negos de Musombo qui reste un bijou pour l’encadrement des jeunes dans l’exploitation artisanale. L’enjeux c’est d’établir, la traçabilité des produits miniers.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.