RDC/Marie de Bukavu: Assassinat d’un conducteur de Taxi, Mechack Bilubi compatit avec la famille

Le Maire de la ville Meschac BILUBI est allé compatir dans l’après-midi du mardi 16 juin avec ses administrés de cette partie de la ville.

Ayant été profondément touchée par ce énième assassinat, l’autorité urbaine s’est dirigée dans la commune de Bagira pour présenter ses sincères condoléances à tous les habitants de Bagira en général et spécialement à la famille de l’illustre disparu, aux chauffeurs et aux jeunes. S’adressant à l’assistance, le Maire de la ville à déploré l’incident tout en fustigeant la tension qui a prévalu entre la population et la police qui a mission de la protéger.

Après avoir appris que les jeunes s’emprenaient à ceux qui portaient les cache-nez, il a déploré ce comportement qui serait suicidaire en exposant la population aux risques d’un taux élevé de mortalité et de morbidité par la pandémie à COVID-19.

 » La ville de Bukavu connait un taux élevé d’incidence ( nombre des nouveaux cas), de prévalence ( ensemble des nouveaux et anciens cas) et du taux de létalité (risque ou probabilité de mourir) de la pandemie à COVID-19 a-t-il expliqué ».

A la demande de l’assistance, l’autorité urbaine est allée au poste communal de la police où il a ordonné la libération d’un chauffeur détenu lors des échauffourées ainsi que son véhicule, avant d’aller libérer un jeune victime des atrocités à l’hôpital général de référence de Bagira après avoir payé la facture de ses soins d’urgence. Une pluie d’ éloges n’a pas tari sur le Maire de la ville de la part des bénéficiaires de sa visite et de ses interventions.

La famille du defunt a remercié le Maire de la ville pour son implication personnelle dans la gestion des incidents connus ainsi que de son assistance au deuil.

Précisons que l’autorité urbaine n’est pas à sa première expérience de tout laisser pour compatir avec la population de Bagira en promettant de s’investir personnellement pour que les auteurs de crime soient recherchés et qu’ils subissent la rigueur de la loi.

La population s’est rappelée de la visite et l’assistance du Maire lors d’un autre cas de meurtre d’un chauffeur non loin du lieu de ce nouveau crime, dont l’auteur a été retrouvé et une audience foraine tenue sur le lieu de crime et la sentence prononcée ilico. L’autorité urbaine a promis de continuer à être attentif pour que le calme revienne dans cette commune qui sera bientôt dotée de nouveaux animateurs.

Pour rappel, Alain dit Spirity était assassiné par des inconnus sur l’Avenue KINYAMUZIGE au quartier LUMUMBA dans la nuit du undi 15 à mardi 16 juin 2020.

Actucongo. net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.