Recrutement FARDC: les jeunes s’en mêlent pour la renaissance de l’armée congolaise

Par la rédaction

Depuis un certain temps, une campagne de recrutement des Forces armées de la RDC est en cours. Des affiches sont nombreuses sur les réseaux sociaux. Dans les rues, les militaires utilisent des haut-parleurs pour inciter la population à s’enrôler. Contrairement au recrutement dans les régies financières de l’État par exemple, qui se déroule souvent en secret et favorise le népotisme, le recrutement dans l’armée est fortement médiatisé.

Je salue personnellement ce recrutement. L’armée congolaise doit impérativement se renouveler. La perception actuelle que certains citoyens ont des FARDC comme un refuge pour les Kuluna et autres délinquants, doit changer. Il est essentiel de recruter des intellectuels et des talents de la République. Une armée composée de personnes qualifiées et compétentes renforcera sa crédibilité et son efficacité sur le terrain.

Cependant, s’enrôler dans l’armée dans son état actuel n’est guère attractif. Les militaires sont souvent non payés ou sous-payés, leurs soldes régulièrement détournées. A cela s’ajoute un manque criant de moyens financiers dans la conduite des opérations. Il y a aussi une réalité selon laquelle notre armée nationale est gangrenée de traîtres. Ces conditions difficiles dissuadent les meilleurs éléments de la société à servir sous les drapeaux. De plus, les conditions de vie des militaires et leurs dépendants sont déplorables : manque de logements décents, de soins de santé adéquats…

Nécessité d’une réforme profonde. Malgré ces défis, laisser l’armée dans cet état est suicidaire pour la nation. La RDC a besoin d’une armée forte et républicaine pour protéger sa population et ses frontières. Pour cela, des réformes profondes sont nécessaires. Il faut garantir le paiement régulier et équitable des soldes, lutter contre la corruption interne, et instaurer une discipline rigoureuse. Des programmes de formation et de développement professionnel sont également essentiels pour améliorer les compétences des militaires en service.

Pourquoi ne pas revitaliser les FARDC en attirant les meilleurs talents du pays ? Une armée bien formée, correctement rémunérée et moralement irréprochable est un gage de stabilité et de sécurité du pays. Le renouveau de l’armée doit être une priorité et une urgence nationales.

14 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *