Restitution des objets d’arts de la RDC par la Belgique: le 1er ministre Jean Michel Sama Lukonde a réceptionné une liste complète de tous les patrimoines

Par Justin kadima

Au cours de sa visite au Musée royal d’Afrique centrale de Tervuren, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, a rencontré le jeudi, à Bruxelles, son homologue Belge Alexandre de Croo.

Devant la presse, au terme de cette visite, le premier ministre belge a confirmé la visite du roi du royaume de Belgique en RD Congo en mars prochain.

Selon la presse de la primature, l’homme d’État belge a remis au chef du gouvernement congolais un document reprenant tous les patrimoines en provenance du Congo-Kinshasa, gardés audit musée. Cela, en attendant la mise en place d’une commission mixte (experts belge et congolais) pour une étude axée sur l’origine de chaque œuvre d’art.

Pour sa part, le premier ministre, Sama Lukonde, a affirmé que le pays attend cette visite du couple royal belge qui s’inscrit dans le cadre de la collaboration entre la RDC et la Belgique.

« Aujourd’hui les conditions sont réunies. Nous attendons cette visite du mois de mars prochain (Ndlr: visite à Kinshasa du couple royal belge prévue en mars 2022). Ça s’inscrit non seulement dans le cadre de la collaboration que nous avons entre le royaume de Belgique et la République démocratique du Congo. Nous savons, dans la suite, nous allons avoir non seulement le gouvernement qui va être représenté, mais probablement dans le domaine des échanges économiques, il y aura aussi une représentation. Donc ça sera une bonne occasion pour échanger sur toutes les opportunités de collaboration entre nous et le Royaume de Belgique », a-t-il déclaré.

Pour le chef du gouvernement congolais, le processus de restitution des objets d’art congolais se trouvant en Belgique est déclenché.

« C’est le début de la restitution des pièces. Mais c’est la suite d’un processus qui était déjà engagé et dans lequel il y avait beaucoup d’échanges. Et donc aujourd’hui, c’est un acte marqué par le royaume de Belgique de garantir non seulement que ce sont les engagements pris qui se manifestent aujourd’hui par des gestes concrets. Pour nous, le plus important, c’est le message. La lettre, c’est déjà un acte posé et puis maintenant par la suite, dans les échanges que nous allons avoir, je suppose qu’il y aura un message particulier à adresser », a fait remarquer le premier ministre.

Signalons que le premier ministre, Sama Lukonde, séjourne, depuis mardi dernier, à Bruxelles où il représente la RDC au sommet UE – UA (Union Européenne – Union Africaine) qui se tient du 17 au 18 février prochain.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.