Énergie : Enfin la ville de Goma retrouve l’électricité !

Par la rédaction

Le rétablissement du courant électrique dans la majeure partie de la ville de Goma a été effectif Mardi 07 Novembre 2023 dans les après-midi grâce à la réparation de la ligne moyenne tension endommagée après 24 heures de coupure provoquée par le M23, a-t-on appris dans un communiqué.

« Nous remercions nos équipes des techniciens qui ont réussi à réparer d’une manière temporaire l’une des deux lignes endommagées par les affrontements » a indiqué le directeur général de la société Virunga énergies Ephrem Balole qui , par la même occasion a félicité ses techniciens qui se sont exposés pour rétablir le courant au plus vite et limiter ainsi l’impact humanitaire de la coupure de l’électricité observée depuis le lundi 6 novembre 2023 aux environs de 18h30.

La coupure d’électricité dans la majeure partie de la ville de Goma a été observée suite aux bombardements des poteaux du courant dans la zone de kibumba 27 km au nord de Goma où l’armée loyaliste fait face aux terroristes du M23 appuyé par l’armée Rwandaise. Elle rappelle également, pour les observateurs, la prise du barrage d’Inga par les terroristes du RCD (Rassemblement des Congolais pour la démocratie) appuyés par le même Rwanda, en guerre contre le pays sous Laurent-Désiré Kabila. Comme en 1998, dans le Kongo central, le Rwanda est fidèle à sa stratégie de tous les temps. Une méthode qui consiste à asphyxier la population congolaise, lui priver d’eau et d’électricité, éliminer physiquement des nouveau-nés dans des couveuses, paralyser le social etc.

En août 1998, la rébellion pro-rwandaise du RCD, conduite par des officiers des RDF dont James Kabarebe, avait occupé le barrage d’Inga, situé à 400 km au sud-ouest de Kinshasa. La prise de cette infrastructure, qui assure habituellement l’approvisionnement en électricité de Kinshasa, la capitale, avait privé des millions de personnes d’électricité, suite à la coupure générale ordonnée par le Rwanda, via les rebelles du RCD.

Ce complexe hydroélectrique, le plus grand du pays (1.750 MW de capacité), alimentait des centres de production minière de la Gécamines, principale compagnie minière de la RDC, et partiellement l’ancienne province du Katanga dans le sud-est, et Brazzaville, la capitale du Congo voisin. La transmission de l’énergie, depuis Inga jusqu’au centre minier de Kolwezi dans la province du Lualaba, est assurée par une ligne de haute tension à courant continu, longue de 1.700 kilomètres.

Déogratias Bugera, ancien président de l’ADFL (l’Alliance qui avait porté Mzee Laurent Désiré Kabila au pouvoir en 1997), avait à l’époque nié toute implication rwandaise dans la rébellion. Le parallélisme est total au vu de la réaction Rwandaise actuelle face à son soutien au M23, suffisamment documenté, même par des experts de l’ONU.

4 comments

  1. Hey I know this is off topic but I was wondering if you knew of any widgets I
    could add to my blog that automatically tweet my newest
    twitter updates. I’ve been looking for a plug-in like
    this for quite some time and was hoping maybe you would have some experience with something like this.
    Please let me know if you run into anything. I truly enjoy reading your blog and I look forward to your new updates.

    Also visit my website … eharmony special coupon code 2024

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *