Maniema: plus des 200 maisons incendiées à Kabambare

Par Héritier Kazadi

Des affrontements ont opposés deux groupes des miliciens Maï-Maï dans la nuit de mardi à mercredi 31 mars, dans le village Katimba, groupement de Bahombo, dans le territoire de Kabambare (Maniema). Selon des sources locales, les habitants de ce village ont vidé le lieu. Le bilan de ces affrontements fait état de plus des 200 maisons incendiées,rapporte nos confrères de radio Okapi

Le député provincial élu de cette circonscription électorale, qui livre cette information, plaide pour une aide humanitaire aux victimes qui se trouveraient dans la forêt.
Le député provincial Thierry Badisungu Kamwanga demande aux humanitaires d’intervenir en urgence :

« Cet affrontement a fait un lourd bilan. On nous a appris il y a plus des 200 maisons qui ont été incendiées ce matin et plusieurs biens de valeur également ont été pillés et d’autres biens ont été incendiés dans des maisons parce que cette attaque s’est passée aux environs d’une heure du matin. Actuellement toute la population de ce village se retrouve dans la brousse, craignant les exactions de ces miliciens. Moi je voudrais lancer un cri d’alarme aux autorités du pays mais aussi les organisations non gouvernementales internationales pour qu’en toute urgence ils arrivent à trouver une aide urgente à donner à cette population qui est jusqu’à l’heure où je vous parle en brousse. »

L’élu de Kabambare demande à Félix Tshisekedi de s’impliquer personnellement pour mettre fin à l’insécurité, qui règne dans cette partie du pays.

« Je voudrais solliciter l’implication personnelle du chef de l’État comme ce qu’il est en train de faire dans le nord et Sud-Kivu ; qu’il pense également au territoire de Kabambare pour remettre définitivement la paix dans cette partie de notre province; car dit-on trop c’est trop. Il y a péril en la demeure il faut que le chef de l’État puisse intervenir afin de mettre fin à tous ce désordre qui règnent maintenant chez nous à Kabambare », a-t-il soutenu.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.