RDC: Ex président Joseph Kabila Kabange victime d’un acharnement éhonté

A en croire les sources concordantes, Kabila Bashing, une cabale de plus pour ternir l’image de celui qui a sacrifié sa vie durant 18 ans pour la stabilisation de la RDC.

Il s’observe à travers les réseaux sociaux et dans certains médias périphériques de fausses informations faisant allusion aux activités de l’ancien président et patron du Fcc majoritaire dans toutes les institutions.

La toute dernière en date, c’est cette interview imaginaire que Joseph Kabila aurait accordé à un média belge qui n’existe presque plus et dans laquelle aurait parlé d’une traîtrise Katangaise, il s’agit en réalité d’un coup savamment monté par des officines étrangères et nationales qui préparent depuis quelques temps des stratégies de diabolisation tendant à criminaliser le Front commun pour le congo et ses dirigeants, soit c’est la plateforme qui serait à l’origine de tous les maux dont souffre la RDC , soit son autorité morale qui ne joue pas franc jeu dans la stabilisation des institutions.

Cette opération consiste tout simplement à couper le chef de l’État honoraire de sa base naturelle le Katanga.

Joseph Kabila pour ceux qui l’ont côtoyé est un homme sage et pondéré qui ne répond jamais à toute forme d’agression depuis qu’il est au pouvoir, la traîtrise faisant partie de la vie normale des politiques de nation y répondre est sans importance.

Le Congo a besoin de tous ces citoyens de toutes les institutions et du respect strict de la constitution et des lois du pays pour sa survie en tant qu’Etat.

User de la ruse pour déstabiliser les adversaires politiques avec les subterfuges est contre productif.

Tout acteur politique doit regarder dans le même sens en privilégiant l’intérêt supérieur de la nation.

Par Jean- David Kilolo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.