RDC : le DG et le PCA ai du CEEC ont échangé avec les représentants des Comptoirs de diamant et les anciens directeurs retraités

Par Andy Mbengay

En dépit de leurs prérogatives pour ramener à bon port cette entreprise publique, Mr Freddy Mwamba et Justin Kiela respectivement Directeur Général et Président du Conseil d’Administration intérimaire du centre d’expertise et d’évaluation des substances minérales précieuses et semi-précieuses ont échangé avec les représentants de comptoir du diamant en RDC et les anciens directeurs retraités de cette entreprise miniere.

En effet, trois points étaient au centre des échanges ce jeudi 22 juillet 2021 entre Justin kiela Ngoy, PCA intérimaire du CEEC, Freddy Mwamba, DG intérimaire du CEEC et la représentation des comptoirs des diamants en RDC. Mr Freddy Mwamba, DG intérimaire s’est montré réceptif quand aux préoccupations lui soumises par ces derniers, notamment le décaissement de fond en espèces pour leur permettre d’acheter les diamants, la résolution de conflit terriens pour la facilité d’exploitation de diamant et en fin faire l’état de lieu sur la surtaxation.

 » Nous avons manipulé beaucoup d’argent en espèce dans des zones non bancariser à l’intérieur du pays ou il n’y a même pas de sicurcial des banques. Nous avons demandé à ce que la banque centrale puisse asouplir sa mesure parce qu’on nous donne que 9.000$ par jour alors que nous avons des besoins de 300 ou 400.000$ afin d’acheter les diamants, canaliser vers les comptoirs exportés ainsi l’État congolais gagne en taxe et nous aussi nous gagnons en volume d’exportation  » a-dit Jean Pierre Ilunga, Directeur administratif du comptoir Amazona SARL.

Avec les anciens directeurs et agents retraités du CEEC, il était question de discuter avec la nouvelle équipe dirigeante du CEEC, sur des droits et avantages de retraités, la délégation syndicale qui accompagnait les retraités, honorer les anciens pour des bons et loyaux services rendu au CEEC.

 » l’idéal est de savoir sur l’état de santé physique des anciens qui nous ont encadré et aussi préparer un bon traitement pour ce qui nous ont rendu des bons services dans cette édifice CEEC, donc il y a certain nombres des choses qui ne marche pas convainablement selon le texte, et cette fois-ci, nous avons qu’en même trouver satisfaction et une faveur auprès des nouveaux dirigeants, nous espérons qu’ils vont nous accompagner pour que le texte du CEEC soit harmoniser et qu’il soit à l’avantage de tous et surtout on honore ce qui ont rendu des loyaux services au CEEC  » a-fait savoir, Francis Mulaja, Président de la délégation syndicale du CEEC.

Soucieux et déterminés pour relever les défis, les deux personnalités ont demandé aux directeurs retraités de garder leur mal en patience et quant aux syndicalistes, ils révèlent avoir pris à bras le corps leur préoccupation, et souhaitent en outre l’accompagnement de tous.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.