Kasaï : les structures de la société civile invitent le FONAREV de venir à la rescousse des victimes des atrocités de Kamuina Nsapu !

Par Médard Kashala

Quelques structures de mouvement citoyen de la province du Kasaï, ont eu à passer à une séance de travail le Mercredi 06 Septembre dernier dans la salle de la fondation Cécile Kapinga commune de Kanzala avec le bâtonnier Dominique Kambala, laquelle séance avait pour objectif:  » Initier les démarches en plaidoyers au bénéfice des victimes de la guère de Kamuina Nsapu « .

Au menu de ces assises, une thématique axée sur l’aperçu sur la loi N° 26/065 du 26/12/2022, laquelle thématique fixe les principes fondamentaux relatifs à la protection et à la réparation des victimes des violences sexuelles liées aux conflits et autres crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité.

Pendant cet échange, le Réseau de Femmes pour le Développement du Kasaï RFDK en sigle, et autres structures qui interviennent souvent pour les victimes de violences sexuelles lors de Kamuina Nsapu, s’étaient échangés autour du programme d’itinérance du FONAREV, pour recommander la présence de la province du Kasaï parmi les provinces retenues comme bénéficiaires de fonds de ce projet.

Après concertation, les structures locales présentes notamment : RFDK, PAHAJ, BINADAMU en action , AMPDK, RAPRODHOC , DEDQ, ADECOR , ACODET, et AJPDOFE ont initié un plaidoyer tout en invitant le FONAREV à venir dans la province du Kasaï afin de palper la réalité sur terrain en vu d’assister les sinistrés de ces conflits armés qui ont endeuillé plusieurs foyers dans les années 2016 et 2017.

Il y a lieu de préciser que, l’alliance plaidoyer Réparation de la province du Kasaï, consolide l’écosystème Fonarev pour faire bénéficier les vraies victimes des atrocités de Kamuina Nsapu la bonne prise en charge holistique.

27 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *