Sud-Kivu: l’arrêt des travaux du programme de 100 jours, la population de Bukavu propose la poursuite judiciaire contre la Sococ pois sabotage de ce projet !

Par Pascal Mwinyi

Le programme d’urgence de 100 jours initié par le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour rendre fluide la circulation avant que les grands travaux commencent, a connue un score nul dans la ville de Bukavu.

Ce programme avait prévu la modernisation des 20 km d’asphalte dans la ville de Bukavu pour un coût des 41.000.000$, 2 ans après la ville de Bukavu à sellement 6,7 km.

La Société Congolaise de Construction (SOCOC) qui exécute ces travaux sous la supervision de l’Office des Voiries et Drainage (OVD) est invisible dans la ville.

La population s’interroge où est partie SOCOC et ses engins?

Aujourd’hui pour atteindre Amsar au PK 13 sur la route Bukavu – Kavumu de la RN2 tronçon prévu dans ce programme, est devenu un casse tête pour les usagers.

La population dénonce l’arrêt de ces travaux et propose aux autorités de poursuivre SOCOC en justice pour le non respect du contrat.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.