Haut-Uele: Début de la construction de la centrale photovoltaïque à Durba !

Par Andy Mbengay

Le Président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele, Afaunde Afongenda Sumbu a présidé ce Jeudi 07 Septembre la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction d’une centrale photovoltaïque au village Mbigi à Surur Durba territoire de Watsa.

Ce projet financé par l’OSG Dot-Kibali sera exécuté par l’entreprise Goshop qui a déjà réalisé  le même projet dans plusieurs villes en République Démocratique du Congo.

 » Nos sincères félicitations à tous les membres constituant de cette structure « Dot » qui a déjà commencé à faire voir les réalisations tant attendues. Ce n’est pas seulement ici dans ce domaine photovoltaïque. J’ai vu aussi lancer notre projet de Dot toujours sur la route qui mène vers mon village qui est enclavé depuis des cinquantaine d’années, c’est pourquoi je vous présente ce mot sous forme d’encouragement. Les autorités du territoire de Watsa sont interpellées afin de bien sécuriser ce patrimoine qui sera pour la première fois ici construit pour le besoin d’énergie qui est la sous semaine de développement dans une contrée  » renseigne Afaunde Afongenda, président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele.

De préciser,

 » Sans énergie, il n’y aura pas développement des petites et moyennes entreprises qui peuvent dans la mesure du possible créer des petites usines, voilà pourquoi nous voulons soutenir ce projet à deux bras, et… C’est une opportunité pour cette population de secteur Kibali particulièrement, c’est un appel à tout les jeunes de territoire généralement d’assurer la sécurité de cette station, je les interpelle tous au bon sens, garder une bonne relation toujours avec l’entreprise « .

De son côté, Raoul Sadi Kanega, Président de l’OSG Dot-Kibali révèle que ce projet du courant électrique produit par la centrale photovoltaïque a été proposé par la communauté. Occasion propice pour lui d’appeler la communauté tout entière de soutenir la société Kibali d’autant plus qu’il dote la communauté locale de 0,3% minimum du chiffre d’affaires avec lequel ces projets seront réalisés.

 » C’est une centrale des grandes capacités de 2 méga white par aires et 4 méga white aires de stockage énergie, nous nous sommes engagés à terminer le projet dans 15 mois, nous avons déjà étudié celà, les commandes sont quasiment prêtes chez les fournisseurs donc d’ici 15 mois l’on pourra faire le lancement de la centrale. Au niveau de la durabilité des produits, tout dépend des produits à panneaux solaires, c’est une durée très longue et même après 20 ans il va continuer à produire 70 à 80% d’énergie la batterie, c’est un peu moins de 10 et 15 ans avec la compagnie, c’est qui porte à croire que l’accompagnement est vraiment nécessaire pour que ça soit possible « .

Ainsi, Mr Raoul Sadi Kanega affirme que Gos,hop est l’un des acteurs majeurs en RDC depuis 1980.

 » Nous sommes spécialisés en solaire depuis plus de 15 ans, donc, la structure a déjà formé plus de 1000 techniciens à la République, juste signaler que c’est ne pas notre première centrale, on a déjà réalisé des projets énormes dans différentes provinces au Sud-Kivu, à Kinshasa, au Sankuru, on a une centrale en cours de construction actuellement à Walikale et Kasaï  » affirme-t-il.

Au cœur de la révolution dans le secteur de l’énergie et surtout accroître dans la ligne droite de l’expertise congolaise, l’Ir Raoul Sadi renchérit ce qui suit.

 » C’est un point très important qui nous tient grandement à cœur, dans notre vision, le plus important c’est le transfert d’expérience et la formation de la population locale, nous invitons les techniciens et ceux qui sont intéressés pour pouvoir travailler en tant qu’électricien, monteur pour ce projet à se présenter, nous allons les utiliser, les former pour s’assurer que le projet soit pérenne « .

Entre-temps, Mr Afaunde Afongenda Sumbu Président de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele dit soutenir ce projet qui apporte un développement durable dans la province en général, et surtout dans le territoire de Watsa secteur Kibali en particulier grâce auquel des industries peuvent développer la province.

Pour sa part, Dieudonné Surur chef de secteur promet de soutenir sans relâche ce projet qui émane de l’entreprise Kibali Gold.

335 comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *