IGF: une augmentation des recettes publiques dans les 4 premiers mois

Par la rédaction

C’est un bel exemple à suivre pour tout régies financières réparties sur toute l’étendue du pays.

En effet, la situation des recettes publiques en République Démocratique du Congo affiche une progression sensible pendant les 4 premiers mois de l’année 2021.

À en croire la même source, les recettes des régies se chiffrent à 3.671.262.709.648,19 CDF à fin avril 2021 contre 2.262.174.694.280 CDF à fin avril 2020, soit une augmentation de 60%.

À titre d’exemple, la Direction Générale des Impots (DGI) se place en tête des réalisations avec un « record » de 1.060.000.000.000 CDF SUR 1.360.245.110.507,40 CDF pour le seul mois d’avril.

Seulement pour le mois d’avril de l’année en cours, la DGI a réalisé le double des recettes par rapport au mois d’avril 2020, poursuit la même source.

 » Un effort de mobilisation des recettes par les régies financières ainsi que les missions d’encadrement des régies depuis août 2020 par l’Inspection Générale des Finances qui, du reste, sont des facteurs explicatifs de cette embellie des recettes en l’absence de toute reprise économique », souligne notre source.

Pour le service de communication de l’IGF, dirigée par Jules Alingete Key, si les choses continuent sur ce rythme, la République démocratique du Congo peut bien atteindre le budget de 7 milliards USD à la fin de cette année.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.