Sport/Fecofa: Constant Omari jette l’éponge !

Par Ouragan Fm/ActuCongo.net

La fin d’une histoire. Une longue histoire qui a lié Constant Omari Selemani à la Fédération congolaise de football association (FECOFA). L’emblématique président de l’organe faîtier du football congolais a démissionné mercredi officiellement de ses fonctions.

Le vice-président honoraire de la Confédération africaine de football (CAF) vient de le signifier, il y a quelques minutes, ce mercredi 16 juin 2021 au cours d’une conférence de presse organisée au siège de la FECOFA. Les rumeurs d’hier se sont confirmées aujourd’hui. Répandue comme une traînée de poudre, la nouvelle de la démission du président du football congolais s’est avérée vraie mardi soir. En effet, à travers une visioconférence, M. Omari a communiqué aux présidents des Ligues sa décision de rendre le tablier. Une communication qui a jeté l’émoi et coupé court au doute. Malgré le refus de patrons de Ligues, « l’homme moderne » a campé sur sa position. Il avait déjà prévenu qu’il y a un temps pour tout. Il a trop servi, il devait passer la main aux autres de poursuivre l’œuvre. Déjà qu’il avait exprimé, quelques mois avant, son intention de ne plus se représenter.

Selon certaines sources, le désormais ex-président de la FECOFA avait déjà fait part de sa démission aux joueurs depuis la Tunisie où l’équipe nationale était en stage de 15 jours. Parti à ce jour de ce poste qu’il a occupé au lendemain de la disparition de Kurara Mpova dont il était le vice-président, Constant Omari sort la tête haute. Depuis le bas de l’échelle, il arpentait toutes les marches pour atteindre le sommet du football continental et mondial (président de la CAF, vice-président de la CAF et plusieurs fois membres du comité exécutif de la FiFA).

Sous le mandat de Constant Omari, la République démocratique du Congo a gagné brillamment deux fois le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2008 et 2016). En plus, les Léopards A seniors messieurs avaient arraché la médaille de bronze en 2015. On note aussi la participation des Léopards seniors dames à la coupe du monde. Un merveilleux bilan à mettre à l’actif du président démissionnaire.

Avec Omari, le Congo-Kinshasa a eu droit d’aligner quatre équipes en compétitions interclubs de la CAF. Au cours de la même période, le Tout-puissant Mazembe de Lubumbashi a gagné trois fois la Ligue des champions (2009, 2010, 2015), trois deux coupes de la Confédération (2016, 2017) et deux Supercoupes de la CAF. L’AS V.club de Kinshasa a disputé une finale de Ligue des champions (2014) et une autre de la coupe de la Confédération (2018).

Et encore que c’est sous Omari que le championnat de Linafoot avec sa formule actuelle est devenue attrayante. A cela, il faut ajouter la Ligue 2. Son seul regret, c’est le non accompagnement de l’Etat et surtout le manque d’une politique sportive.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.