RDC:130 civils tués à l’espace d’un mois (CEPADHO)

Par Héritier kazadi

Dans un bulletin rendu officiel ce mardi 30 Mars 2021, le centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme CEPADHO, documente 130 morts durant un mois .

Cette information est livré par le CEPADHO par le biais de son vice président du conseil d’administration Maitre Omar Kavota, qui affirme que les jihadhistes ont opéré un raid contre la position des militaires des forces armées de la république démocratique du Congo (Fardc) entre 8 heures et 9 heures locales ,le matin du lundi 29 mars dernier, ils auraient tué un soldat des forces loyalistes avant de massacrer 5 civils dont 2 femmes proche de TChani-TChani, dans le groupement Bandavilemba en chefferie des Walese-Vukutu, en province de l’ituri.

Des informations recueillis par cette organisation indiquent que parmi les civils tués figurent 3 membres d’une même famille .

Outre les 5 personnes tuées, 3 autres sont grièvement blessées, les morts ont été levés dans l’après-midi de ce mardi pour le centre de santé de Tchani-Tchani, d’où leurs familles pourront les récupérer.

Toujours dans la journée du lundi 28 mars dernier, vers 14 heures locales, les éléments DAECH-RDC ont pris d’assaut la position des militaires loyalistes à Mahala,un peu plus au nord dans le même territoire, entre Otaomabere et Ndimo, sur l’axe routier Luna komanda, là ils ont subi un véritable revers car, bien qu’ayant tué un civil, les Fardc ont neutralisé parmi eux 7.

Le CEPADHO fustige fermement la barbarie de DAECH-RDC dont les combattants sont tenus auteurs de l’incendie samedi 23 mars dernier au village Muziranduru, non loin de Kainama-centre, dans le groupement Banande Kainama,secteur de Beni mbau en territoire de Beni au Nord-Kivu, ici ces malfrats avaient incendié 28 maisons avant de kidnapper 25 civils dont 18 ont été vomis le soir du dimanche 29 dernier suite à une pression splendide des éléments de l’ordre.

Avec les tuéries perpétrées à Masekude et Mahala lundi dernier,le CEPADHO notifie 130 morts dans un mois.

Cependant tout en soutenant l’armée régulière et les casques bleus de la Monusco dans la lutte contre DAECH-RDC, le CEPADHO les encourage aux actions d’anticipation des attaques de ces malfrats qui courent encore dans la nature, il encourage en outre les USA à accélérer son appui militaire à la RDC dans la traque contre ces jihadhistes.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.